Ads 468x60px

A ne pas rater

vendredi 1 juillet 2011

Les folles lubies des milliardaires

Être riche, c'est pouvoir céder aux moindres de ses caprices. Et l'imagination peut aller loin quand le portefeuille lui permet !
Les lubies de milliardaires (ou même de millionnaires) vont des idées simplement étranges aux dépenses les plus disproportionnées. Un phénomène marginal ? Pas forcément : il n'y a jamais eu autant de millionnaires dans le monde*. Bienvenue dans l'univers de ceux qui lèguent leur héritage à leur chien ou mangent des glaces à 1 000 € !






Elle lègue 12 millions de dollars à son chien

 


12 millions de dollars légués en héritage à un chien, c'est possible ! La milliardaire Leona Helmsey avait pris cette étrange décision dans son testament, avant de mourir en 2007. La justice a tout de même considéré qu'elle n'avait pas toute sa raison, et a accordé 10 de ces millions aux enfants déshérités. Le bichon maltais a tout de même pu profiter d'un compte en banque garni de 2 millions, grâce auxquels on lui attribuait des soins de grand luxe.














La glace à 1 000 $

 




Déguster une glace de 1000 $ est le type de caprice digne des plus riches parmi les riches. C'est en visant cette clientèle que l'hôtel Marquis Los Cabos resort, au Mexique, a inventé ce sorbet. Sa particularité ? Une glace faite à partir de tequila de premier choix et ornée de paillettes d'or de 24 carats.









Mark Zuckerberg ne mange que la viande qu'il a lui-même tué

 

Le fondateur de Facebook, âgé de 26 ans et multimilliardaire, se lance un nouveau défi chaque année. En 2011, Mark Zuckerberg a décidé qu'il ne mangerait de viande que s'il a lui-même tué l'animal. Et il a expliqué pourquoi :
« Mon challenge personnel c'est d'être reconnaissant pour la nourriture que je mange. Je pense que beaucoup de gens oublient que des êtres vivants doivent mourir pour eux afin qu'ils puissent en manger la viande, donc mon objectif c'est de ne pas oublier ça et d'être reconnaissant de ce que j'ai. »
Certains y ont vu un geste écologique, mais beaucoup y ont vu un caprice de riche.



Touriste de l'espace, un plaisir à 35 millions de dollars

 


Tourisme et conquête spatiale ne sont pas sensés aller ensemble. A moins d'avoir beaucoup d'argent à dépenser : pour au moins 20 millions de dollars, plusieurs particuliers se sont payés des incursions dans l'espace, lors de missions Soyouz, en compagnie des astronautes "véritables". Mais les prix montent : Richard Garriott (photo) a même dû payer 30 millions de dollars en 2008, et le Canadien québécois Guy Laliberté a même déboursé 35 millions de dollars en 2009.





Ces milliardaires qui achètent des clubs de football

 


Entre la passion et l'investissement, la frontière est étroite. De nombreux milliardaires achètent des clubs de football, surtout en Angleterre, autant comme supporters que comme managers.
Le Russe Roman Abramovitch a déboursé plus de 40 millions d'euros pour acheter le club londonien de Chelsea, tout en assumant ses dettes de 120 millions d'euros...
En avril 2011, c'est Arsenal que s'est offert un autre milliardaire, l'Américain Stan Kroenke. Et rappelons que Manchester City a coûté pas moins de 300 millions au cheikh émirati Mansour Bin Zayed Al Nahyan.



2 millions de dollars pour un soutien-gorge !

 


Le soutien-gorge à 2 millions de dollars existe : cette pièce de collection au prix à faire tourner la tête a été présentée lors d'un grand défilé spectacle de la marque de lingerie de luxe Victoria Secret. Avec 3 000 diamants, saphirs et topazes, assortis dans de l'or blanc 18 carats, voilà un dessous qui pourrait bien coûter plus que tout le reste de la garde-robe.









La carte bancaire avec diamant incrusté

 


Inutile donc indispensable ? La carte bancaire avec diamant incrusté plaira aux habitués du luxe. Ce très cher gadget a été inventé par une banque du Kazakhstan, petit Etat pétrolier d'Asie centrale. Mais pour glisser dans son portefeuille une carte avec ce joyau de 0.02 carat et orné de fils d'or, il faut gagner au moins 300 000 $ par an.









230 000 $ pour un chien protecteur de VIP

 


Les stars et VIP en tout genre sont prêtes à payer cher pour un chien entraîné tout spécialement à les protéger. Le record atteint récemment est de 230 000 $ pour un seul chien ; les clients sont souvent des émirs des pays du Golfe, des vedettes du show-biz ou de richissimes patrons.











Le kébab à 1 225 $

 


Un kébab à 1225 $ a été inventé par le chef cuisinier Andy Bates au Royaume-Uni. Le record du plus cher kébab a ainsi donné un bon coup de pub à cet entrepreneur d'une entreprise agroalimentaire spécialisée dans les tartes et quiches. Réalisé à partir des meilleurs ingrédients, le kébab s'adresse à une clientèle prête à toutes les fantaisies. Détail important : à ce prix, il est servi sur un plateau d'argent.








Acheter tout un quartier pour avoir une plus belle vue

 


15 millions de dollars, c'est la somme que Larry Ellisson a offert de payer à ses voisins. En contrepartie, il leur a demandé de vendre leur maison et de déménager. L'objectif pour le patron de la société informatique Oracle était... de pouvoir couper les arbres qui obstruaient sa vue vers la baie de San Francisco.
Mais l'argent ne fait pas tout : les voisins ont refusé de partir.







 Source : Merril Lynch Wealth Management & Capgemini



Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici