Ads 468x60px

A ne pas rater

samedi 2 juillet 2011

Monaco, ville la plus chère pour l'immobilier de luxe


Têtes couronnées et touristes se presseront ce week-end pour le mariage princier dans ce petit territoire à prix d'or. 

Monaco est un territoire à part. Coincée entre la montagne et la mer, la principauté avec ses 32.000 habitants n'occupe que 2 kilomètres carrés face à la Méditerranée. Mais ce territoire, où les voitures de luxe se font concurrence, et que parcourent en vrombissant les Formule 1 lors du Grand Prix de printemps, s'arrache à prix d'or.
Selon une étude récente de Knight Frank, c'est à Monaco que le prix moyen au mètre carré est le plus élevé au monde pour l'immobilier de luxe: il faut compter en moyenne 66.500 dollars le mètre carré (soit environ 46.000 euros au mètre carré) pour dénicher un bien de luxe. Il atteint même 100.000 euros le mètre carré pour un appartement sur l'avenue princesse Grace en bord de mer. La même étude donne un chiffre de 28.000 euros au mètre carré pour l'immobilier de luxe parisien. Des prix bien évidemment réservés aux appartements et maisons d'exception qui ont ce petit quelque chose en plus que recherchent les privilégiés.
Ces derniers sont nombreux à avoir adopté le statut de résidents monégasques qui permet notamment de ne pas être imposé sur les plus-values immobilières ou les successions (pour les Français devenus résidents récemment, le statut fiscal n'est toutefois plus aussi favorable). Havre de nombreux sportifs, qui abrite une trentaine de nationalités différentes, ultrasécurisée, la principauté loue aussi ses appartements à prix d'or même si les loyers ont chuté de 25% depuis 2010 dans certains quartiers. Pendant le Grand Prix, une terrasse bien placée peut toujours trouver preneur à 20.000 euros pour trois jours! Et dans le quartier de Larvotto proche des plages, où le mètre carré vaut entre 30.000 et 50.000 euros et où les transactions sont rares, un vaste deux pièces de 80 m2 avec terrasse dans un des immeubles des années 1960 construits par la famille Pastor affiche un loyer de l'ordre de 3500 euros. Pour permettre aux Monégasques de se loger dans leur si cher Rocher, la principauté leur réserve toutefois des immeubles en location à prix plus doux.
C'est autour du palais, que l'on trouve les biens les plus anciens au charme plus italien. «Non loin du palais, une maison de 600 m2 est par exemple à vendre 40 millions d'euros», explique-t-on chez John Taylor.

Le foncier manque 

Ce qui est rare est cher et Monaco doit composer avec un territoire réduit. Il n'existe pratiquement plus de foncier libre. Dans les années 1970, un quartier entier, celui de Fontvieille, avait été gagné sur la mer. Il abrite aujourd'hui un nouveau port, des commerces, des logements ; c'est là que bat le cœur industriel et économique de la principauté et que se situe le stade de l'AS Monaco.
Le prince Rainier avait caressé l'idée de gagner un autre territoire de 5 hectares sur la mer et d'y construire quelque 300.000 m2, mais le projet a été abandonné à la suite de la crise de 2008. Le sujet reviendra-t-il à l'ordre du jour à moyen terme? Ce pourrait être une manière pour le prince Albert de marquer de son empreinte l'histoire de Monaco et de donner un nouvel élan à la principauté.
source:Le Figaro.fr



Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici