Ads 468x60px

A ne pas rater

mardi 27 septembre 2011

Canal+: pour un euro, une télé offerte aux nouveaux abonnés

INFO LE FIGARO - Cette offre souligne l'évolution du marché des téléviseurs, dont le modèle économique se rapproche de plus en plus de celui des téléphones portables. 

Un abonnement de douze mois à Canal+ et/ou à Canalsat et, pour un euro de plus, un téléviseur Samsung de 80 cm. Même si des offres similaires ont déjà été proposées l'année dernière, cette promotion -commercialisée par Auchan et Boulanger- témoigne d'une évolution du modèle économique des fabricants de télés.
Dans la téléphonie mobile, le client ne décide pas de s'acheter une nouvelle télé, mais de souscrire à un abonnement. Et, par effet d'aubaine, change de terminal. Si ce type d'opérations reste marginal dans la télévision, Canal+ et Samsung affirment qu'elles sont uniquement du ressort des distributeurs. Cette offre est d'ailleurs réservée aux 8000 premiers clients d'Auchan munis de leur carte de fidélité et prend fin le 8 octobre. Enfin, la valeur marchande du téléviseur est de 299 euros.
«Le jour où la télé sera vendue un euro avec un abonnement, il faudra remettre beaucoup de choses en question», s'inquiétait déjà l'année dernière le représentant français d'une grande marque de téléviseurs. Un grand opérateur télécoms mènerait d'ailleurs une réflexion sur ce thème. Rien d'étonnant, compte tenu du développement des offres «triple ou quadruple play» qui incluent l'accès à la télé par ADSL ou par fibre. Progressivement, les opérateurs télécoms ont ajouté une nouvelle gamme de services incluant notamment la télé de rattrapage ou la vidéo à la demande (VOD). Ce qui leur apporte des revenus supplémentaires. Mais ils ne vendent pas (encore) de téléviseurs. «Les clients veulent pouvoir comparer. Il n'y a physiquement pas la place dans les boutiques des opérateurs», affirme Stéphane Cotte, directeur de la division télé de Samsung France, peu pressé de voir se développer de telles offres. En revanche, rien n'interdit à un grand nom de la distribution qui vend des télés et des abonnements Internet de mettre en place de telles offres !

Les prix ont chuté de 13% 

De leur côté, les fabricants développent des télés connectées qui permettent d'aller sur le Net directement depuis son petit écran, sans décodeur. Au-delà de l'aspect purement pratique (il n'y a plus qu'une seule télécommande), les marques comme Samsung, Sony ou Panasonic espèrent, elles aussi, percevoir des revenus supplémentaires, voire récurrents, en proposant des services. Ainsi, Samsung a signé un partenariat avec TF1 et propose les meilleurs moments de la Coupe du monde de rugby sur ses télés connectées. Mais pour le moment, aucun industriel n'est parvenu à développer un modèle qui lui permettrait de gagner de l'argent.
Or ce point est fondamental. Pratiquement plus aucune division télé de grand groupe n'est rentable! Et GfK s'attend à voir le marché des télés chuter de 12% en volume l'année prochaine en France et de 20% en valeur. Au cours des douze derniers mois, les prix ont chuté de 13% en moyenne, alors que les télés sont de plus en plus grandes, sont «3D connectées» et «Full HD».
Conséquence, les grandes marques se sont lancées dans une nouvelle compétition: la course aux applications dédiées à la télévision. Certaines, comme Samsung, n'ont pas hésité à faire des chèques aux premiers développeurs les plus prometteurs pour les attirer sur leur plate-forme ! Et les fabricants négocient âprement avec les chaînes de télé pour les inciter à rejoindre leur plate-forme de services.
source:Le Figaro.fr


Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici