Ads 468x60px

A ne pas rater

lundi 19 décembre 2011

GOLF’IN LEGENDS EN IRLANDE, DU 20 AU 24 JUIN 2012 !!!



















LES INTERVIEWS
de Claude Granveaud-Vallat



  • Catherine Byrne-Bertin
Chargée du tourisme d’affaires et du golf
  • Anne Zemmour
Responsable de la communication,
au sein de l’office du tourisme Irlandais à Paris


L’Irlande n’a évidemment pas attendu d’accueillir la
Ryder Cup en 2006 pour s’ouvrir au tourisme golfique.
Mais depuis cette rencontre disputée au K Club, près de Dublin, et remportée par l’équipe
européenne, l’intérêt pour ce sport présent sur l’île depuis bien plus de cent ans ne cesse de
croître. Cette année, la venue de la Solheim Cup au Killeen Castle, là encore auréolée d’une
victoire du Vieux Continent, a conforté l’enthousiasme pour les beaux parcours irlandais auprès
des touristes européens comme américains. Le choix de la France pour accueillir la Ryder
Cup en 2018 a également ranimé la flamme irlandaise au cours de l’été, rapprochant encore
le Trèfle et le Coq... Mais notre meilleur atout depuis quelques années passe par le talent et
le palmarès de nos champions. Padraig Harrington, Graeme McDowell, Rory McIlroy et bien
sûr Darren Clarke, tous vainqueurs de tournois majeurs. Au golf comme au rugby, l’Irlande est
unie derrière ses champions qu’ils viennent du Nord ou du Sud de l’île. Nous avons adopté la
même démarche d’un point de vue touristique, en unissant nos forces pour promouvoir le pays
dans son ensemble. Et ce particulièrement sur le continent européen. Au-delà des problèmes
politiques et religieux qui s’estompent depuis quelque temps, c’est l’amitié et le respect mutuel
qui caractérisent les relations au sein de l’île.
Depuis une quinzaine d’années, la création de nouveaux parcours dans de magnifiques resorts
a donné un nouvel essor au golf en Irlande. Au coeur des îles britanniques, la concurrence est
vive et de grande qualité, nous avions besoin d’investir dans ce genre de projets qui ravissent
les touristes et dynamisent l’économie. Liés aux links légendaires comme Royal Dublin, Portmarnock,
Royal Portrush, Ballybunion pour n’en citer que quelques-uns, des parcours comme
Doonbeg, The K Club, Druids Glen, Adare Manor, The European, Old Head, Heritage ont réveillé
le golf irlandais. À travers le monde, beaucoup de joueurs aiment « collectionner les
parcours » dans le même esprit que les tables trois étoiles. Ils apprécient d’alterner des tracés
traditionnels et légendaires avec des dessins plus modernes et très scéniques. Depuis son
avènement il y a une quinzaine d’années, Tiger Woods est souvent venu jouer en Irlande avec
son ami Mark O’Meara sur le chemin du British Open, en particulier à Killarney où il partage son
temps entre le golf et la pêche en toute tranquillité. Ses témoignages à l’égard de nos parcours
ont toujours été une aide précieuse à notre communication golfique.
Le grand public a besoin d’être conseillé. Face à 350 parcours, les gens sont souvent perdus et
ne savent pas forcément comment s’organiser. C’est là tout l’intérêt d’un tour opérateur spécialisé
comme Golf’in qui peut gérer de l’individuel mais surtout proposer des voyages construits
sur des destinations irréprochables. Il met sa réputation, son expertise et son savoir-faire dans
la balance. De toute manière, si on veut jouer les grands parcours, il faut y mettre les moyens.
Chez nous, souvent le prix des green-fees est à la hauteur de la difficulté du parcours !


  • Frédéric Thabault
Président du Groupe ACI Ingénierie patrimoniale

Mon activité n’a pas de rapport direct avec le golf, ni avec Golf’in
même si je supporte Philippe Heuzé au travers de l’antenne marocaine
de mon groupe. Je fais du conseil en investissements pour les familles tant d’un point
de vue financier qu’immobilier. Mon but est de créer des solutions pour des clients au pouvoir
d’achat très élevé. Actuellement avec des marchés financiers en difficulté, la priorité est de
sécuriser les investissements tout en apportant une forte valeur ajoutée par rapport à la fiscalité.
Nos bonnes relations au travers des banques où nous agissons souvent directement
au niveau des salles de marché nous permettent d’être moins cher sur les coûts en limitant
les intermédiaires. Je suis venu dans cette profession en gérant les intérêts de ma famille, ce
qui est une bonne école puisque j’avais directement en main la responsabilité de nos propres
fonds. Aujourd’hui notre expertise nous permet de transformer votre impôt en investissement.
Au Maroc où la fiscalité s’inspire beaucoup du système français, j’ai créé une société d’investissements
immobiliers avec possibilités locatives. Dans le royaume où le golf est en plein
développement, beaucoup de programmes d’immobiliers sont bordés par des parcours de
golf tant à Marrakech qu’à Tanger ou Agadir. Toutes les transactions sont sécurisées par nos
conseils sur place, ce qui garantit un confort pour nos clients qui n’ont pas à se soucier des
montages et des rouages de l’administration. D’ici 2020, une douzaine de parcours auront vu
le jour autour de Marrakech. Avec la qualité de vie que propose la ville, la diversité de loisirs
adaptés à toute la famille, la chasse, le ski, la montgolfière au-dessus des monts de l’Atlas,
la destination va prendre encore un nouvel envol pour les courts séjours, sans parler des
retraités européens qui ont compris leur intérêt à venir s’installer ici en hiver.
J’aimerais bien que Philippe Heuzé organise un pro-am sur les nouveaux parcours marrakchis
comme Samanah, un superbe tracé signé Nicklaus, ou Al Maaden dessiné par Kyle
Phillips, un des architectes les plus en vogue actuellement. Ce serait l’opportunité pour les
participants de prendre conscience de tout le potentiel marocain autour de cette magnifique
ville. Si je devais émettre une critique à l’égard des événements Golf’in, elle irait dans ce
sens. A savoir mieux parvenir à mélanger la culture, le sport et les loisirs en pensant à ceux
qui ne jouent pas et qui supportent les golfeurs du matin au soir. J’ai le souvenir d’un voyage
en Afrique du Sud où mon épouse m’accompagnait, elle s’était sentie perdue dans un environnement
100% Golf. Cela ne m’empêche pas de garder un souvenir exceptionnel de mon
premier pro-am à Pebble Beach même si j’ai souffert dans les roughs... J’apprécie de revoir
à peu près les mêmes personnes sur chaque événement même si je n’en profite pas pour
chercher à démarcher. La clientèle de Golf’in correspond pourtant bien aux offres d’ACI mais,
en me faisant plaisir une ou deux fois par an pour aller jouer au golf, je n’ai pas envie de tout
mélanger. Si des gens veulent me parler de leurs investissements, on aura tout loisir de se
rencontrer à Paris pour en parler mais jamais entre deux drives !

Si vous voulez faire partie des golfeurs pro rendez vous sur Golfamily









Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici