Ads 468x60px

A ne pas rater

mercredi 14 décembre 2011

Reportage : dans les coulisses du secrétariat du Père Noël





Photos: www.grainedecurieux.fr













Quel enfant n’a pas rêvé de s’adresser au Père Noël, d’avoir un contact privilégié avec ce personnage à la fois mystérieux et sympathique, tendre et inaccessible ? Tous les ans, les lettres au Père Noël affluent par milliers au secrétariat du Père Noël, un service mis en place depuis 1962 par la Poste. Une soixantaine de « lutins » y travaillent d’arrache-pied pour répondre aux enfants.

Conseils et explications avec Véronique Teulières, directrice du service client courrier du groupe.
Comment faire parvenir une lettre au Père Noël ? Pour écrire une lettre au Père Noël, il suffit de glisser un mot ou un dessin dans une enveloppe et de mettre la mention « Père Noël » dessus. L’adresse importe peu – d’ailleurs, chaque année, nous en recensons de très poétiques, comme « 3e nuage à droite », « avenue des nains travailleurs », « rue des étoiles filantes » ou « boulevard de la banquise gelée » !













 Les postiers feront de toute façon en sorte que le courrier arrive au secrétariat du Père Noël, situé à Libourne. Attention toutefois à ne pas dépasser la date limite ! Le secrétariat ouvrira ses portes le 18 novembre et les refermera le 23 décembre. Après, il sera trop tard car, comme chacun sait, le Père Noël sera occupé à descendre dans les cheminées pour acheminer les cadeaux… Il est également possible d’envoyer un e-mail au Père Noël en passant par le site de La Poste : les adresses seront récupérées et les réponses postées en retour.














Comment fonctionne le secrétariat du Père Noël ?
Il est composé d’une soixantaine de secrétaires qui traitent le courrier en flux continu, au fil de l’eau. Leur rôle est d’ouvrir les lettres, de trouver l’adresse indiquée – c’est pourquoi il ne faut surtout pas oublier de la mentionner – et de renvoyer une carte-réponse. Leur objectif est de répondre à un maximum d’enfants. Et ces « lutins » ont de quoi faire ! L’an dernier, nous avons reçu 1 million de lettres et 150 000 mails. A la fin des années 2000, nous étions même montés jusqu’à 1,4 million de missives… Toutefois, depuis quelques années, l’usage du courrier est en baisse et les lettres au Père Noël s’en ressentent.














Quels types de messages l’enfant reçoit-il en retour ?
Etant donnée la volumétrie, les réponses ne sont pas personnalisées. Par contre, chaque adresse est écrite à la main sur l’enveloppe par les secrétaires et le timbre est conçu spécialement pour l’occasion. Le Père Noël commence par remercier l’enfant pour sa gentille lettre ; il le rassure en lui disant que tout le monde s’est mis au travail pour faire en sorte que ses cadeaux arrivent à temps. Il évoque également la nuit magique du 24 décembre. L’idée est d’entraîner l’enfant dans le rêve, dans l’imaginaire de Noël.


Les enfants ne sont-ils pas déçus de recevoir une réponse stéréotypée ?
Je ne pense pas. Nous avons quelques échos et il apparait que, dans une même famille, les enfants ne prêtent pas attention au fait qu’ils ont reçu un texte identique. Vous savez, l’émotion de trouver un courrier à son nom dans la boîte aux lettres (d’autant plus quand on l’a guetté pendant plusieurs jours d’affilée !) est souvent plus importante que le message lui-même.

 Le dispositif est-il différent par rapport à celui de l’an dernier ?
Nous essayons toujours de nous renouveler. Pour la cuvée 2010, la carte-réponse a ainsi été remaniée sur le fond et sur la forme. Le site, qui ouvre le 3 novembre, a été entièrement refondu. Le décor du secrétariat de Libourne, qui fait l’objet de toutes les attentions de la presse pendant la durée de l’opération, a également été repensé. Enfin, nous avons remarqué que l’intérêt des écoles pour l’exercice avait diminué l’an dernier. C’est pourtant l’occasion pour les enfants d’écrire leur premier courrier et de se familiariser avec les codes de la Poste. Nous prévoyons donc de relancer la machine auprès des enseignants.

Car l’opération tient particulièrement à cœur au groupe La Poste…
Oui, elle est presque aussi attendue par les postiers que par les enfants ! Cela fait 48 ans qu’elle existe et elle mobilise tout le réseau postal. Ce n’est pas une opération mercantile pour nous ; c’est au contraire l’occasion de faire passer les valeurs de l’entreprise (proximité, service rendu) sous un angle sympathique. Vous imaginez, un million de lettres qui resteraient sans réponse ?! Ce ne serait pas possible. C’est pour nous une grande fierté d’assurer ainsi le secrétariat du Père Noël.
source:grainedecurieux.fr









Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici