Ads 468x60px

A ne pas rater

mercredi 21 mars 2012

Manaudou ira aux JO !

Crédits photo : Panoramic

Sacrée championne de France du 100m dos mardi à Dunkerque, Laure Manaudou en a profité pour se qualifier pour les Jeux Olympiques de Londres. Revenue à la compétition l'été dernier, la nageuse préférée des Français a donc réussi son incroyable pari !

Avec Cédric Voisard, à Dunkerque
Laure Manaudou a réussi son pari. Revenue à la compétition en juillet dernier après un break de deux ans et demi qui lui a notamment permis de devenir maman, la championne olympique 2004 ira bien à Londres ! Déjà apparue en forme lundi en séries (1'00''42) et en demi-finales (1'00''58), la compagne de Frédérick Bousquet a confirmé son grand retour sur le devant de la scène mardi en redevenant championne de France du 100m dos devant Alexianne Castel (1'00''56) et Cloé Credeville (1'00''95). En tête d'un bout à l'autre de la course, Manaudou a touché le mur final en 1'00''16, soit près de sept dixièmes en dessous des minima requis pour traverser la Manche (1'00''82). Un temps qui la place également au 6e rang mondial cette saison. De quoi espérer faire plus que de la figuration cet été…
«Ça vaut l'or olympique»
«Je ne vais pas dire que ça vaut l'or olympique, mais c'est un soulagement. Le mur a été long à venir, j'ai eu mal à la fin (…) Mais une fois que j'ai vu mon temps j'étais super contente. J'ai pensé à Manon (sa fille), à mes proches car je voulais qu'ils soient fiers de moi, et à tous les nageurs de Marseille qui sont venus m'encourager alors qu'ils ont le 100 m demain (mercredi), s'est félicitée l'ancienne élève de Philippe Lucas, désormais licenciée au CNM, à sa sortie du bassin. Cette finale, c'est beaucoup de plaisir avant, beaucoup de plaisir après, et un petit peu de douleur entre les deux. C'est difficile une fois qu'on a arrêté de retrouver les mêmes sensations, c'est aussi pour ça que j'ai repris. Je voulais me prouver à moi-même que je pouvais prendre une décision, la bonne décision, et ne pas lâcher quoiqu'il arrive. Il y eu des moments difficiles, mais mon entourage a été là. Les Jeux, pour moi, c'est peut-être du bonus, mais ce n'est pas un petit bonus, il faut vraiment se concentrer et donner le meilleur de nous-mêmes.» Si elle avait préféré faire l'impasse sur le 200m nage libre dans la matinée, Manaudou n'en a pas pour autant terminé ses Championnats. La nageuse préférée des Français tentera en effet de décrocher un autre billet olympique individuel sur 200m dos vendredi et samedi.
Si tous les yeux étaient braqués sur la native de Villeurbanne, la journée de mardi a aussi été marquée par la nouvelle grosse performance de Camille Muffat. La Niçoise, qui avait effacé des tablettes le record de France de Manaudou sur 400m nage libre lundi, a remis ça à l'occasion des demi-finales du 200m nage libre (1'55''40 contre 1'55''52). Record de France également pour Yannick Agnel, toujours sur 200m nage libre (1'44''42). Qualifié pour Londres, le nouveau meilleur performeur mondial de l'année y sera accompagné par Amaury Leveaux (2e en 1'46''72). Grégory Mallet (3e en 1'46''77) et Clément Lefert (4e en 1'46''90), eux, devront se contenter d'une place pour le relais 4x200m des JO. Enfin, Camille Lacourt s'est lui aussi offert la MPM de l'année sur 100m dos (52''75). Grosse déception en revanche pour Jérémy Stravius, qui avait partagé le titre mondial avec Lacourt l'été dernier, mais qui a été devancé par son partenaire d'entraînement Benjamin Stasiulis (53''98 contre 54''04) dans la course au deuxième ticket olympique sur la distance.
source : Le Figaro.fr






Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici