Ads 468x60px

A ne pas rater

dimanche 25 mars 2012

Marseille stoppe enfin l'hémorragie

Crédits photo : Panoramic

Au terme d'un match électrique, Marseille, à dix durant plus de 45 minutes, est allé chercher un nul au mental à Nice (1-1). Les Phocéens stoppent leur série de défaites et se rassurent au niveau de l'état d'esprit avant de défier le Bayern Munich

Nice-Marseille 1-1
Nice : Monzon sp (76e)
Marseille : A. Ayew (56e)
Un point au mental pour Marseille. Au cours de ce duel assez chaud, qui a vu de nombreuses fautes commises de part et d'autre, l'OM a enfin montré des vertus de solidarité et de combativité pour s'opposer à de courageux niçois. Bien loin du visage affiché à Caen face à Quevilly, les Phocéens ont surtout fait preuve de caractère en seconde période, lorsqu'il a fallu résister aux Aiglons en infériorité numérique. Car l'expulsion de Kaboré avant la pause, pour un rouge direct (45e+3), a bien compliqué la tâche des hommes de Didier Deschamps. Un coup dur pour l'OM qui avait dû déjà faire face à la blessure précoce de Diawara remplacé par… Kaboré (8e). Le Burkinabé n'aura pas foulé longtemps la pelouse du Ray et laissait ses partenaires à dix après un premier acte insipide qui aura vu Valbuena ne pas cadrer une frappe des 20 mètres (27e), et le jeune Goncalves l'imiter de l'autre côté (30e).
Cette expulsion avait donc le don de remobiliser les Phocéens. Plus combatif, plus compact au niveau du bloc, l'OM faisait corps pour contrer des Niçois toujours aussi offensifs. Et profitait même d'un contre pour ouvrir le score. Un bon travail d'Azpilicueta sur la droite permettait en effet à André Ayew de tromper Ospina du pied droit (0-1, 56e). Un coup du sort qui révoltait des Niçois extrêmement pressants face au but d'un Mandanda souvent impérial. Le gardien sortait le grand jeu devant Coulibaly (49e) et surtout Civelli, grâce à une parade réflexe (72e). Mais à force de pousser, les locaux finissaient par faire plier l'OM sur un penalty obtenu par Goncalves et transformé en force par Monzon (1-1, 76e). Marseille tenait bon jusqu'au bout et empochait, finalement, un bon point. Peut-être le point qui va permettre de relancer une équipe à la dérive avant la réception du Bayern mercredi…
Les joueurs du match
Avec sa grande performance à Nice, Steve Mandanda fera encore regretter un peu plus son absence face au Bayern mercredi. Le gardien de l'OM a bien commandé sa défense et réalisé deux belles parades qui ont maintenu son équipe à flots. On signalera également la performance très intéressante d'Esmael Goncalves (20 ans), étonnant de maturité pour sa première titularisation en Ligue 1.
On n'a pas aimé
Il avait eu une vive altercation verbale avec son entraîneur à la mi-temps du dernier Quevilly-OM et son expulsion ne va pas arranger les choses. Appelé rapidement à suppléer Diawara, blessé, Charles Kaboré a signé une entrée catastrophique en multipliant les approximations balle au pied et en commettant deux fautes grossières dont une qui lui a valu de rejoindre les vestiaires avant les autres. Le Burkinabé réalise une saison bien anonyme…
Résultats de la 29e journée :
Samedi 24 mars
Ajaccio - Lorient 1-1
Brest - Nancy 0-1
Evian - Lille 0-3
Lyon - Sochaux 2-1
Montpellier - Saint-Etienne 1-0
Nice - Marseille 1-1
Valenciennes - Rennes 1-0
Dimanche 25 mars
17h
Dijon - Caen
Toulouse - Auxerre
21h
Paris SG Bordeaux
source : Le Figaro sport






Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici