Ads 468x60px

A ne pas rater

jeudi 29 mars 2012

Mohamed Merah inhumé en France ce jeudi après-midi

Un passant photographie les fenêtres condamnées par la police de l'appartement où le RAID a donné l'assaut contre Mohamed Merah à Toulouse le 22 mars 2012.
REUTERS/Jean-Philippe Arles

Par RFI
Les obsèques de Mohamed Merah auront lieu en France, ce jeudi 29 mars 2012 dans l'après-midi, après un refus d'Alger d'accueillir son corps « pour des raisons de sécurité », a annoncé Abdallah Zekri, représentant du recteur de la Grande Mosquée de Paris. « J'ai été chargé par la famille d'organiser les funérailles dans les 24 heures en France en accord avec les autorités parce que l'Algérie a refusé d'accueillir le corps de Mohamed Merah en invoquant des raisons de sécurité », a-t-il précisé.

La famille de Mohamed Merah avait prévu de récupérer la dépouille ce jeudi à Alger, pour l’enterrer au plus vite à Souagui, un village situé à deux heures de route, au sud de la capitale algérienne. La mairie de cette commune avait préparé le cimetière pour les obsèques qui étaient prévues soit en fin de journée, soit vendredi matin. Mais les autorités algériennes ont refusé ce jeudi 29 mars d’accueillir le corps du responsable des tueries de Toulouse.
C’est donc le soulagement pour la police locale qui craignait que l’enterrement ne provoque un attroupement ou qu’il soit utilisé à des fins politiques. Car en ce moment, l'Algérie prépare la campagne électorale et les législatives.
La famille dans la petite localité de Bezzaz, qui fait partie de la ville de Souagui a reçu pour instruction de ne pas parler aux journalistes. Mais pourtant, quelques oncles nous ont expliqué que c’était l’incompréhension. « Ce qu’on veut c’est que Mohamed Merah soit enterré en Algérie. Il faut que les autorités fassent quelque chose », nous disait l’un des oncles. Les oncles et les tantes arrivent d'ailleurs dans le village au fur et à mesure, puisque tous croyaient que l’enterrement aurait lieu ce soir.
Finalement, Mohamed Merah devrait être enterré à Toulouse dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu ce jeudi après-midi, a indiqué Abdallah Zekri, représentant du recteur de la Grande Mosquée de Paris, devant le consulat d'Algérie à Toulouse.
Le père de Mohamed Merah a par ailleurs chargé une avocate d'Alger de poursuivre le RAID, l'unité d'élite de la police française qui a tenté d'interpeller son fils et qui l'a finalement tué. Il lui reproche de ne pas avoir respecté la procédure et parle d'assassinat.






Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici