Ads 468x60px

A ne pas rater

mercredi 11 avril 2012

Football, Ligue 1 L’OM va-t-il jouer le jeu ?

André-Pierre Gignac et Brandao animeront-ils l'attaque marseillaise face à Montpellier ? - Panoramic

A trois jours d’une finale de Coupe de la Ligue capitale pour le club, Marseille affronte Montpellier, concurrent direct du PSG dans la course au titre. Les supporters phocéens ont déjà choisi leur camp…
29 mai 1999. Cette date est à jamais gravée dans la mémoire des Marseillais. Ce soir-là, l’OM, pourtant victorieux du FC Nantes (0-1), voit le titre de champion de France lui filer entre les doigts. La faute à une défaite dans le même temps du PSG face à Bordeaux (2-3). Le souvenir est vivace, la rancœur à l’égard du club de la capitale tenace. 13 ans plus tard, la perspective d’une douce et froide revanche aiguise les appétits. Après avoir chuté dimanche à Paris (2-1), Marseille endosse à nouveau son costume d’arbitre dans la course au titre avec la réception de Montpellier, co-leader avec le PSG, ce mercredi en match en retard de la 30e journée. L’occasion est trop belle. Le timing parfait dans une fin de saison où l’OM n’a plus rien à espérer en championnat. Dans le JDD, Michel Tonini, le président des Yankees Nord, n’a pas fait dans la demi-mesure : «Ils ont intérêt à perdre. De toute façon, on va leur rappeler la marche à suivre : il y aura des banderoles «Laissez les gagner» dans les tribunes. Si les joueurs veulent se faire découper en rondelles...».
Donnons le maximum de possibilité à Montpellier
— Les South Winners
Les South Winners, l’un des autres principaux clubs de supporters de l’OM, ont eux ouvertement appelé à laisser la victoire aux Montpelliérains dans un communiqué : «Pour que le PSG ne finisse pas champion cette année, donnons le maximum de possibilité à Montpellier. Que les joueurs restent à leur niveau et qu'ils prolongent cette série de mauvais résultats. (…) Que le Président Labrune ne nous parle pas de points à prendre (…) et qu'il redonne, pour une fois, un peu le sourire aux marseillais. Laissons gagner Montpellier, n’oublions pas les leçons de l’histoire !» L’ambiance promet d’être étrange au Vélodrome. Dans ce contexte pesant et troublant, les joueurs vont-ils jouer le jeu à fond ? Au sein du club, on assure ne pas prêter attention à ce «folklore marseillais». En aucune façon, l’idée de lever le pied ne viendrait à l’idée des joueurs et du staff. «Il ne faut rien lâcher, indique Alou Diarra. Maintenant qu’on n’a plus la coupe d’Europe, on ne peut pas se permettre de lâcher quoi que ce soit. Notre objectif, c’est de retrouver le goût de la victoire». Un goût abandonné aux autres depuis plus d’un mois et demi avec une série catastrophique et historique de 10 défaites en 11 rencontres. Une première depuis 50 ans !
Seule certitude, le match le plus important de la semaine pour l’OM aura lieu samedi, contre Lyon, en finale de la Coupe de la Ligue. Marseille jouera sa saison sur cette rencontre avec en ligne de mire une qualification européenne. De quoi inciter Didier Deschamps à gérer son effectif et ménager certains cadres fatigués et légèrement blessés à l’image de Loïc Rémy ou encore César Azpilicueta. Mais le meilleur moyen de préparer une finale reste encore de gagner, pour se rassurer. «Il faut relever la tête. On a un match de rattrapage contre Montpellier. Il faudra le gagner dans un contexte difficile, insiste Mathieu Valbuena. Il nous faut rapidement une victoire et une performance en championnat». Et tant pis si, pour une fois, comme l’ont déjà promis certains supporters marseillais, celle-ci s’accompagne d’une bordée de sifflets.
source: Sport24.com






Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici