Ads 468x60px

A ne pas rater

mercredi 2 mai 2012

Montpellier rate le coche

Crédits photo : Panoramic


Au terme d'un match à rebondissements, Montpellier a été tenu en échec par Evian TG (2-2). Le club héraultais, qui a manqué un penalty au bout du temps additionnel, compte provisoirement six points d'avance sur le PSG qui accueille Saint-Etienne mercredi.

Montpellier Evian TG 2-2
 Montpellier : Belhanda (42e, sp), Giroud (84e)
 Evian TG : Kahlenberg (44e), Bérigaud (69e)
L'issue du championnat approche et la course au titre est loin d'avoir rendue son verdict. En ouverture de la 35e journée, Montpellier, qui aurait pu prendre une énorme option ce mardi, a concédé un score de parité sur sa pelouse face à Evian Thonon-Gaillard (2-2). Un résultat somme toute logique au vu de la physionomie de cette rencontre très accrochée jusqu'au bout. Comme face à Valenciennes (1-0) puis à Toulouse (0-1), les hommes de René Girard, privés de Saihi (blessé) et Utaka (suspendu), poussaient pour faire la différence dès les premières minutes. Les Sudistes prenaient d'entrée la formation savoyarde à la gorge, sans toutefois parvenir à concrétiser cette domination outrageuse malgré des occasions signées Giroud (10e, 16e) ou encore Estrada (12e). Au fil de la rencontre, la pression montpelliéraine se faisait moins forte, l'ETG respirait et pouvait lancer certains contres menaçants. Et sur l'un d'entre eux, Kalhenberg manquait une énorme opportunité de glacer la Mosson où était présent un certain Zinedine Zidane (35e). Un énorme avertissement pour le MHSC qui ouvrait finalement le score à trois minutes de la pause grâce à un penalty de Belhanda consécutif à une charge en retard d'Andersen sur Giroud (1-0, 42e).
Devant au score, les Montpelliérains pensait avoir fait le plus dur mais ils allaient rapidement déchanter puisqu'Evian égalisait dans la foulée, Kahlenberg profitant du relâchement héraultais  pour tromper Jourdren du droit (1-1, 44e). Tout était donc à refaire pour le MHSC qui digérait mal ce scénario avant de relancer la cadence à partir de l'heure de jeu et l'entrée de Camara (60e). Les Héraultais campaient dans les 30m adverses, sans parvenir à forcer le verrou d'un bloc savoyard compact et vigilant. Les visiteurs tenaient le coup en défense et écœuraient les coéquipiers de Belhanda en prenant l'avantage lorsque Bérigaud reprenait du droit un centre fort de Barbosa (1-2, 69e). Marqués, les Sudistes perdaient leur football mais faisaient preuve de caractère pour égaliser grâce au 21e but de la saison de Giroud (2-1, 84e). Montpellier poussait et obtenait même une balle de match sur un penalty inespéré au bout temps additionnel mais Camara, peut-être déconcentré par la longue bagarre générale qui s'en suivait (voir "on n'a pas aimé"), voyait Andersen repousser sa tentative (90+9e). Tenu en échec, le MHSC compte provisoirement six points d'avance sur le PSG qui accueille Saint-Etienne ce mercredi. Reste à savoir si le club héraultais regrettera le scénario mouvementé de cette fin de match.
Les joueurs du match
S'il a lui-même provoqué le penalty transformé par Belhanda, Stephan Andersen a réalisé une prestation sérieuse dans sa cage ce mardi. Auteur de plusieurs interventions salvatrices en début de match, le portier danois de l'ETG a permis aux siens de repartir de la Mosson avec un point en poche en repoussant de belle manière le penalty final de Camara. A souligner également le gros match de son compatriote Thomas Kahlenberg, auteur du premier but savoyard et souvent menaçant dans ses déplacements toujours très intelligents.
On n'a pas aimé
94e minute de jeu…  M. Thual s'apprête à siffler la fin de match quand Cabella part dans un raid solitaire et obtient un penalty après s'être fait crocheté par Cambon. Les esprits s'échauffent et s'en suit alors une bagarre générale longue de plusieurs minutes. A l'origine de ce pugilat, Belhanda et Mongongu se sont logiquement fait expulser mais ils en sont à nouveau venus aux mains au bord de la pelouse. Les deux hommes risquent une grosse suspension. M. Thual a été contraint de sortir deux autres cartons rouges dans la foulée, pour Khelifa et Lacombe. Ces comportements n'ont pas fini de faire parler.
Résultat de la 35e journée :
Mardi 1er mai
21h00
Montpellier-Evian TG 2-2
Mercredi 2 mai
19h00
Ajaccio-Sochaux
Bordeaux-Rennes
Brest-Toulouse
Caen-Lorient
Dijon-Auxerre
Lyon-Valenciennes
Marseille-Nancy
Nice-Lille
21h00
Paris SG-Saint-Etienne
source: Le Figaro

Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici