Ads 468x60px

A ne pas rater

vendredi 29 juin 2012

José Angel Salazar, 14 ans et déjà chef d'orchestre !





















José Angel Salazar dirigeant l'Orchestre de Nueva Esparta.


Nommé à la tête de l'Orchestre des Jeunes de Nueva Esparta, au Venezuela, José Angel Salazar pourrait être le plus jeune chef d'orchestre professionnel du monde.

Il a gardé le visage poupon de son enfance, mais fait déjà preuve d'un geste large et précis. À 14 ans, le Vénézuélien José Angel Salazar, que l'on peut voir sur Internet dirigeant la Marche slave de Tchaïkovski, est en passe de devenir aussi célèbre que son compatriote Gustavo Dudamel… La fougue et la gestuelle chaloupée en moins. Le mois dernier, le journal en ligne The Argentina Independent l'a sacré «plus jeune chef d'orchestre professionnel au monde». Une assertion qui suivait sa nomination, début mai, comme chef principal de l'Orchestre des Jeunes de Nueva Esparta: l'adolescent y présidera aux destinées de 80 musiciens, dont la plupart sont plus âgés que lui.


Ce statut de plus jeune chef du monde, l'intéressé l'a depuis nuancé dans plusieurs interviews, notamment au quotidien britannique The Guardian. Il y rappelle qu'il pourrait toujours se trouver quelque part, dans une bourgade à l'autre bout du monde, un chef plus jeune. Mais il n'en est pas moins fier de porter haut et fort un message d'espoir pour les jeunes Vénézuéliens. «Pour un garçon de 14 ans, le fait de diriger un orchestre tout en poursuivant sa scolarité est un miracle qui n'arrive qu'au Venezuela», déclarait-il la semaine dernière à l'agence de presse Reuters, au terme d'un concert local qui lui valut l'ovation de ses pairs.

Un produit du «système»

Ce «miracle vénézuélien» a un nom: El Sistema. Depuis 1975, ce réseau d'écoles et d'orchestres de jeunes soutenu par l'État s'emploie à sortir les enfants de la rue et à les sauver de la délinquance par le biais d'initiations à la musique (qui commencent dès l'âge de 2 ans) et de la pratique orchestrale. José Angel Salazar l'a rejoint à l'âge de 8 ans, après avoir assisté avec ses grands-parents à un concert donné dans sa ville natale par un trompettiste du Philharmonique de Berlin. Celui qui se rêvait judoka devint rapidement un violoniste de tout premier ordre, ainsi que l'un des virtuoses du «cuarto»: une petite guitare à quatre cordes typique du Venezuela. C'est par hasard qu'il est ensuite venu à la direction d'orchestre, en remplaçant un professeur lors d'une répétition, a-t-il raconté à Reuters.
Depuis sa création, El Sistema a déjà forgé plusieurs légendes du classique, comme la star Gustavo Dudamel. Issu de l'Orchestre des Jeunes Simon Bolivar, ce chef débordant d'énergie est aujourd'hui en poste au Philharmonique de Los Angeles. Également sorti des rangs d'El Sistema, le contrebassiste Edicson Ruiz, devenu à 17 ans le plus jeune musicien à temps plein du prestigieux Philharmonique de Berlin. Le système créé par l'économiste José Antonio Abreu rassemble aujourd'hui 285 orchestres à travers tout le pays. Plus de 350.000 jeunes en bénéficient, mais l'État vénézuélien espère toucher, d'ici 2015, 500.000 enfants. Entre-temps, le réseau fait même des émules en dehors des frontières, comme au Pérou, où le ténor vedette Juan Diego Florez rêve d'adapter le concept.

La France aussi a ses génies de la baguette

S'il est sans doute le plus jeune chef d'orchestre en poste (bien que son âge ne lui permette pas de toucher un salaire, mais juste une bourse d'études), Salazar n'est pas le premier adolescent à monter sur un podium de direction. En France, on se souvient que Lionel Bringuier avait fait sensation lors des Victoires de la musique classique de 2001 en dirigeant l'Orchestre national des Pays de la Loire alors qu'il n'était âge que de… 14 ans! Depuis, le jeune chef a suivi un parcours exemplaire. Plus jeune Français à intégrer la classe de direction du CNSM de Paris en 2002, il remporta à 18 ans le concours des jeunes chefs d'orchestre de Besançon, devant 220 autres candidats, et fit à 24 ans sa première apparition remarquée aux Proms de Londres, à la tête de l'orchestre de la BBC.


Aujourd'hui, Bringuier est chef principal de l'Orchestre de Valladolid, en Espagne, et chef en résidence à l'Orchestre philharmonique de Los Angeles (avec Dudamel, justement). Il pourrait également succéder à maestro Chung à la tête du Philharmonique de Radio France. «C'est un chef absolument exceptionnel, et un candidat sérieux, confie Jean-Pierre Le Pavec, directeur de la musique à Radio France. Surtout, il ne s'est pas laissé emporter par le tourbillon de la gloire et n'a eu de cesse de gagner en maturité depuis sa première apparition télévisée en 2001.» De quoi faire mentir Leonard Bernstein, qui affirmait, à qui veut l'entendre, que l'on naît chef d'orchestre… mais qu'on ne le devient pas.
source : Le Figaro

Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici