Ads 468x60px

A ne pas rater

samedi 30 juin 2012

Rosol se paie Nadal !

Énorme surprise à Wimbledon avec la défaite du numéro 2 mondial, Rafael Nadal, face à Lukas Rosol (6/7 6/4 6/4 2/6 6/4). Le Tchèque, 100e mondial, a joué le match parfait.

Qui l'eut cru ? Rafael Nadal, qui attaquait Wimbledon avec l'ambition de s'y imposer pour la troisième fois de sa carrière (2008, 2010) est tombé sur un os ce jeudi, au deuxième tour. Un os nommé Lukas Rosol. Le Tchèque, classé 100e à l'ATP, s'est en effet payé le scalp du numéro 2 mondial, en cinq manches (6/7 6/4 6/4 2/6 6/4) ! Et ce grâce à un service imparable, à un jeu assez puissant pour empêcher Nadal d'installer le sien en fond de court et à une bonne dose de réussite. On notera également que l'interruption entre le quatrième et le cinquième set n'a pas franchement servi l'Espagnol, qui venait d'égaliser à deux manches partout et semblait avoir renversé définitivement la vapeur (6/2 dans le quatrième set). «C'est un miracle pour moi ! C'est un match complètement fou. C'est toujours difficile de se retrouver face à une superstar du circuit, j'ai donc essayé de faire abstraction de cela», analysait Rosol. Un miracle et un exploit, puisque Nadal n'avait plus été éliminé aussi tôt dans un tournoi du Grand Chelem depuis sept ans !
L'interruption qui change tout ?
Le Majorquin avait pourtant débuté le match en empochant la première manche. Dans la douleur et au tie-break, certes (6/7, 9-11), mais il faisait la course en tête. Le Tchèque ne tardait pas à réagir et il revenait dans la partie en signant un deuxième set impeccable, lors duquel il faisait le break d'entrée (6/4). Bis repetita dans la troisième manche, avec Lukas Rosol qui breakait tôt (dans le troisième jeu) et tenait la distance pour s'imposer sur le même score (6/4). Perdu sur le court jusque-là, Nadal retrouvait son tennis et prenait le service de son adversaire pour mener 4-2 dans le quatrième set. Un quatrième set qu'il remportait haut la main pour remettre les pendules à l'heure (2/6).
L'un des 22 aces de Rosol pour finir
L'heure commençant à tourner, les organisateurs préféraient interrompre le match pour une demi-heure, le temps d'ouvrir le toit rétractable du Center Court afin de se prémunir contre la tombée de la nuit. Le temps aussi pour Rosol de reprendre ses esprits, ou pour Nadal de perdre les siens, c'est selon. Toujours est-il que le numéro 100 à l'ATP faisait le break d'entrée à la reprise. Un avantage qu'il ne lâchait plus. Porté par un service imparable, il signait trois jeux blancs sur ses trois dernières mises en jeu pour l'emporter (6/7 6/4 6/4 2/6 6/4). 22 aces pour Lukas Rosol (dont trois dans le dernier jeu), auteur du match parfait, du match de sa vie. Rafael Nadal doit quant à lui se poser une montagne de questions, lui qui aurait pu retrouver la place de numéro 1 mondial en cas de succès en finale.   
Résultats du 2e tour : 
 Baker (EU) - Nieminen (Fin) 6/0 6/2 6/4
 Nishikori (Jap, 19) - Serra (Fra) 6/3 7/5 6/2
 Malisse (Bel) - Simon (Fra 13) 6/4 6/4 7/6
 Goffin (Bel) - Levine (EU) 4/6 6/4 6/1 6/3
 Falla (Col) - Mahut (Fra) 6/4 6/3 4/6 4/6 7/5
 Stepanek (Rtc, 28) - Becker (All) 6/2 7/6 6/3
 Verdasco (Esp, 17) - Zemilja (Slo) 7/6 7/6 3/6 6/3
 Ferrer (Esp, 4) - De Schepper (Fra) 7/6 6/2 6/4
 Lacko (Slova) - Melzer (Aut) 6/4 6/7 3/6 6/3 6/4
 Paire (Fra) - Dolgopolov (Ukr, 22) 7/6 6/4 6/4
 Cilic (Cro, 16) - Kubot (All) 7/6 6/2 6/1
 Roddick (EU, 30) - Phau (All) 6/3 7/6 6/3  
 Murray (GB, 4) - Karlovic (Cro) 7/5 6/7 6/2 7/6
 Baghdatis (Chy)  Dimitrov (Bul) 7/5 4/1 ab.
 Del Potro (Arg, 9)  Soeda (Jap) 6/2 6/3 1/6 6/4
 Kohlschreiber (All, 27)  Jaziri (Mar) 6/1 7/6 6/1
 Tsonga (Fra, 5)  Garcia Lopez (Esp) 6/7 6/4 6/1 6/3
 Fish (E-U, 10) - Ward (G-B, wc) 6/3 5/7 6/4 6/7 6/3
Rosol (Rtc) - Nadal (Esp, 2) 6/7 6/4 6/4 2/6 6/4
source : Le Figaro

Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici