Ads 468x60px

A ne pas rater

mardi 26 juin 2012

Suisse : Polémique autour des adeptes du jeûne extrême, qui se nourrissent de lumière

En Suisse, le jeûne de longue durée est à la mode, certains croient même pouvoir vivre uniquement grâce à la lumière. Une pratique à haut risque qui a déjà entraîné plusieurs décès dans notre pays.
"Manger est une addiction, consommer de la nourriture physique ne nous nourrit pas. Il faut s’en libérer": la voix du médium Ellen Greve, alias Jasmuheen, sait séduire un auditoire (voir la vidéo youtube). Cette Australienne de 55 ans vient régulièrement en Suisse donner des séminaires qui prônent le jeûne extrême, comme à Bâle, l’année passée.
Dans l’auditoire, se trouvait probablement Anna Gut *. Après une longue préparation, cette Suisse Alémanique se lance dans un jeûne de plusieurs semaines, sans boire, ni manger. Elle applique à la lettre la méthode de Jasmuheen.  Un jeûne fatal, comme le rapporte le Tages-Anzeiger (voir l'article complet). Ses enfants la retrouvent sans vie quelques semaines plus tard, morte de faim. Dans le monde, cinq décès ont déjà été reliés aux pratiques enseignées par Jasmuheen.

60 jours sans manger

Thierry Chaïbi a lui aussi suivi un séminaire de Jasmuheen (voir son site officiel). "Ses cours étaient plutôt ennuyeux, mais il s’est passé quelque chose. Je ne l'explique pas. C’est à ce moment-là que j'ai cessé de m'alimenter en nourriture physique pendant plusieurs semaines." Il passe 60 jours sans manger, dont 7 sans boire.
"Ce n’est pas une jeûne, on continue à se nourrir, mais différemment", souligne cet ancien ingénieur vaudois. "Nous nous nourrissons de Prana, de lumière. Seule la physique quantique permet de comprendre notre pratique."  La méditation l’aide à faire disparaître peu à peu l’envie de manger. Thierry Chaïbi avoue toutefois avoir été affaibli et avoir perdu plusieurs kilos. Rien d’étonnant pour le Docteur Dimitrius Samaras, spécialiste de la nutrition au HUG: "Sans boire, le corps humain se met en danger dès 3 jours d’abstinence."

Eveil spirituel

Pour Thierry Chaïbi, se nourrir uniquement de lumière permet un éveil spirituel et une meilleure santé. Ce quinquagénaire au corps musclé ne s'est jamais aussi bien senti que lors du jeune extrême. Selon le Dr. Samaras, cet état de pleine capacité s’explique par un mécanisme de survie de notre organisme. Sans nourriture, le corps rassemble ses dernières forces pour permettre la recherche d'aliments.
"Les connaissances actuelles de la science montrent qu’il est impossible de vivre sans manger sur une longue période. Le corps humain se consume de l’intérieur", martèle le médecin genevois. Dans les années 1990, le jeûne extrême a même fait l’objet d’un procès à Zurich. Le président d’un mouvement similaire "Cosmic truth stiftung" a été reconnu coupable d’homicide par négligence. Cet homme avait poussé et encadré une adepte du jeûne extrême, décédée faute d’alimentation. 



10'000 adeptes

Les possibles risques encourus ne font pas d’ombre à l’enseignement du médium Jasmuheen.

L'Australienne prétend vivre sans manger depuis 1993. Elle dit avoir plus de 10'000 adeptes séduits lors de ses conférences à travers le monde.

Contactée par courriel, Jasmuheen se défend d’encourager une pratique potentiellement mortelle: "Depuis la fin des années 1990, j'ai toujours découragé les gens à utiliser le processus de jeûne extrême. Cette pratique s’est révélée dangereuse pour les personnes non préparées et celles qui ne suivent pas à la lettre les directives inscrites dans mon livre. "

Lors d’un séminaire l’année passée à Bâle, elle tenait un tout autre discours. "Manger de la nourriture physique est une dépendance émotionnelle. C’est si simple de se nourrir différemment."

Toujours les mêmes arguments, elle prétend s’être libérée de toute nourriture physique depuis 1993. Une chose est sûr, vivre de lumière est un vrai business. Des livres, des vidéos et des séminaires à 380francs. Cette année encore, deux dates de conférence sont prévues en Suisse.

Le succès du jeûne extrême doit également beaucoup à un documentaire diffusé en 2010 du réalisateur Peter Arthur Straubinger "La lumière", qui est est favorable aux idées de Jasmuheen, laissant planer le doute sur les critiques médicales.
source : RTS

Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici