Ads 468x60px

A ne pas rater

dimanche 22 juillet 2012

Laure Manaudou dépressive : les confidences de la semaine

Laure Manaudou a tout connu. La gloire puis la déchéance, l'humiliation de photos circulant sur la toile, et une défaite cuisante aux JO de Pékin en 2008 et le déferlement médiatique qui en a découlé. Difficile pour l'ancienne championne sortir la tête de l'eau... Elle a même avoué aux journalistes de 7 à 8 avoir fait une dépression après Pékin.
« Pour oublier Pékin, j'ai mis au moins six mois. On peut appeler ça une déprime. J'étais comme au fond d'un trou noir et je voyais tout négativement. Je n'arrivais pas à remonter la pente et me dire que je pouvais faire quelque chose de bien».
Son salut ? Elle le doit à Frédérik Bousquet, son compagnon lui aussi nageur, avec lequel elle est partie vivre aux Etats-Unis.
«Ça m'a fait du bien de partir parce que c'était un moment où je ne voulais plus entendre parler des journalistes, de la natation et de tout ce qui entourait la natation. Partir aux États-Unis m'a permis d'être anonyme, de me balader dans les parcs et de ne pas avoir peur du regard des gens, des jugements.»
Elle avoue ensuite : «J'ai fait un travail sur moi avec les gens qui m'entourent et j'ai eu besoin de quelques séances de psy, comme tout le monde je pense, dans une vie. Et ça ne m'a pas fait de mal ».
Autre événement qui lui a fait grand bien : la maternité. Le 2 avril 2010, Laure accouche d'une petite Manon, qui a bouleversé sa vie : «Je suis beaucoup plus heureuse aujourd'hui qu'à 20 ans et j'espère que ça va continuer»
'Depuis deux ans, j'ai changé. La natation n'est plus toute ma vie: seulement une partie. La naissance de ma fille a beaucoup changé ma vie. Nager est aujourd'hui un véritable plaisir pour moi'. Ça tombe bien, puisqu'elle vient de se qualifier pour les JO de Londres...
source : msn

Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici