Ads 468x60px

A ne pas rater

mardi 3 juillet 2012

Tennis, Wimbledon Benneteau : «Mentalement, Federer est un roc»

Après avoir mené deux sets à zéro, Julien Benneteau s’est finalement incliné devant Roger Federer au 3ème tour à Wimbledon.
Avez-vous été étonné par votre capacité à contrôler l’échange contre Roger Federer ?
Julien Benneteau : Je sentais bien la balle. Je savais que si je voulais avoir une chance de gagner, il fallait que je sois agressif et que je prenne le jeu à mon compte, que je ne le laisse pas dicter les échanges autour de son coup droit. Je ne me suis pas surpris. Je suis rentré sur le terrain en pensant au XV de France contre les All Blacks. Ils jouaient contre les meilleurs du monde et ils se sont défoncés. Quand je suis à 4-3 au 4e set, je suis dans l’état d’esprit de faire le break, de servir pour le match et le gagner.
Vous avez souffert de problèmes physiques durant le match, comme cette chute au 3e set. A-t-elle eu des conséquences ?
Je ne me suis pas fait mal, mais cette chute était dure pour moi, parce que je ne me suis pas senti très bien dans les jeux suivants. Autrement, à la fin du match, j’ai souffert de crampes. J’avais du mal à servir et mes appuis n’étaient pas évidents à tenir.
Pouvez-vous expliquer ce qui le rend si fort ?
Mentalement, c’est un roc. Il est mené deux sets à zéro et il ne montre rien. Et si votre niveau baisse un tout petit peu, il s’engouffre dans la brèche. J’ai eu un coup de moins bien au début de troisième set et en cinq minutes, je me suis retrouvé mené 4-0. Il possède également une capacité à élever son niveau de jeu dans le cours du match. Une fois de plus, il a prouvé qu’il était le plus grand ! Mentalement, physiquement, il est exceptionnel.
Etes-vous déçu ?
La déception n’est pas encore là, parce que c’est encore frais. J’ai eu la chance de sortir du Central de Wimbledon sous une standing ovation. Quand nous sommes revenus dans les vestiaires, nous avons été applaudis par les membres du club et mon staff m’a dit que j’avais fait quelque chose de grand. Je ne peux pas être déçu d’un match comme celui-ci. Je n’ai rien galvaudé et je peux sortir la tête haute contre le plus grand joueur, qui plus est chez lui. C’est vraiment fabuleux.
source : Sport24

Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici