Ads 468x60px

A ne pas rater

mercredi 13 février 2013

L’expulsion d’Ibrahimovic peut être un handicap pour Paris



Pas vraiment brillant sur la pelouse du FC Valence (1-2), mardi soir en 8es de finale aller de la Ligue des Champions, Zlatan Ibrahimovic aurait pu se consoler avec la victoire méritée du Paris Saint-Germain. Mais après le but encaissé en fin de rencontre, le Suédois est venu noircir un peu plus le tableau en se faisant directement expulser par l'arbitre Paolo Tagliavento pour un tacle appuyé.
C. Ancelotti - «un tacle de foot»
Un carton rouge que ne comprend pas Carlo Ancelotti. «Il a taclé en même temps qu'un autre joueur. C'était un tacle costaud mais un tacle de foot» , a estimé l'entraîneur du Paris SG, insinuant que son joueur ne méritait pas d'être exclu. De son côté, l'attaquant parisien estime la sanction sévère mais n'a pas souhaité envenimer les débats. «L'arbitre me donne un carton rouge très dur. Évidemment, je suis déçu. Mais on gagne, il faut rester positif» , a-t-il indiqué.
C'est la troisième expulsion d'Ibrahimovic en Ligue des Champions puisqu'il avait déjà connu pareille mésaventure avec la Juventus Turin (2005) et l'Inter Milan (2006). Pour Leonardo, l'ancien Milanais a d'ailleurs payé sa réputation. Le directeur sportif parisien était très remonté après la rencontre et a évoqué un délit de sale gueule pour expliquer cette expulsion.
Leonardo - «juste parce que c'est Ibra»
«Prendre un but, ça peut arriver avec la fatigue par exemple. Mais le rouge... Je pense qu'Ibrahimovic paye sa réputation. Si c'est un autre joueur qui fait cette faute, il n'y a pas d'expulsion. Du coup, il y a un sentiment un peu amer à cause de cela. (...) Après, c'est vrai qu'il lève le pied mais il ne touche même pas l'adversaire. Et là, c'est un rouge direct ? Pourquoi ? Juste parce que c'est Ibra. Pour moi, c'est évident» , a lâché Leonardo.
Le Brésilien sait que l'UEFA se montre très stricte lors d'un carton rouge direct. En général, c'est deux matchs de suspension au minimum. Ce qui signifie que le PSG pourrait être privé d'Ibrahimovic en quart de finale aller de la C1. En attendant, les Parisiens devront déjà se qualifier sans leur buteur au Parc des Princes. «Nous avons des joueurs différents, Gameiro ou Ménez, qui ont déjà remplacé Ibrahimovic et qui l'ont toujours fait très bien» , a indiqué Ancelotti. Paris a plus que jamais besoin de tous ses éléments.
source : maxifoot

Vous aussi vous pouvez gagner de l'argent

 

Sample text

Sample Text

 
Rgie publicitaire Pubdirecte
Votre site en popunder ici